A (11) | B (4) | C (10) | D (17) | F (3) | G (7) | H (4) | I (1) | J (7) | K (7) | L (15) | M (14) | N (2) | P (2) | R (8) | S (6) | T (5) | U (2) | V (8) | W (3)


TEXTILE

Rue Peterson 5
5580 Jemelle

vanbiesendoro@gmail.com
http://broderoll.wordpress.com

Des accessoires textiles inspirés des armures, des combinaisons de gladiateurs et des protections de sportifs. Souples et légers, ils se veulent fortifiants et couvrants, cachant et mettant le corps à l'abri sous une seconde peau constituée de fragments de simili-cuir, de satin ou de faux python assemblés à la main par une couture apparente. Un enchevêtrement ludique et contrasté de fils et de textures qui se transforme en casques, maniques et genouillères, brouillant la frontière entre vêtement et bijoux, entre utile et accessoire, entre protection et ornement.

BIJOU

 

Rue Bruyère Saint-Jean, 78
1410 Waterloo
Belgique
+32(0)495 23 39 23
didric1@skynet.be

http://diederickvanhovell.com

 

 
J’aime l’idée que chaque bijou soit le fruit d’une recherche particulière, recherche de matériaux, de technique, de forme, de couleur , que ce bijou devienne unique, rare, singulier.
C’est pourquoi, chaque pièce (surtout les bagues) est vraiment unique, ne sera pas reproduite, portera un nom, une petite histoire lui sera associée et un jour sera portée par une femme toute aussi unique!
Les matières utilisées, souvent très colorées sont parfois trouvées, recyclées, reçues.
Pour exemple, j’ai recyclé les couverts en argent de ma grand-mère, c’est le début de l’histoire.
Les techiques font aussi l’objet de recherches constantes, de formations, de curiosité.
J’aime les outils, les techniques particulières, les méthodes improbables, les surprises.
 
 
 

Son oeuvre se structure comme si l'intérieur du corps, se développait à l'autre,petit à petit, courbe après courbe, cellule après cellule.Par aller-retour, par formation hasardeuse, intuitive, le bijou se crée.
Parfois, il est coloré,déjouant la notion de préciosité.La couleur de son oeuvre sculpturale,disparaîtra,de façon évolutive par le corps porteur et laissera apparaître,par usure,l'or flamboyant. Ses "courbes",colorées ou non, évoluent de manière organiques, biologiques, cellulaires, avec une volonté de dire, une volonté de parler. Le bijou se crée pour rencontrer l'autre. Son travail s'ouvre vers la discussion, de manière généreuse, libre, vivante!
C'est une rencontre entre humain et humain, entre objet et corps, que Nelly nous propose. Ses parures "corporelles", nous donnent à voir, nous donnent à parler, nous donnent à penser.

Claire Lavendhomme 22 janvier 2015

BIJOUX

Mechelsesteenweg, 119 B
2018 Antwerpen
Belgique

+32 (0)2 81 22 08
+32 (0)486 75 94 70
peter@vermandere-verheyden.be
www.petervermandere.com 

 

Comprendre la matière

La matière est le point de départ, mais lors de la création tout se passe en même temps : materiaux, idées, formes, concept,… On dit que ça s’explique, mais moi je préfère ne pas trop déranger le mystère. Je pense que la matière peut être très inspirante, dans le sens de “qu’est-ce que c’est, d’où ça vient, comment est-ce que ça se forme, quels types existent, au sein de quelle tradition était-il développé ou utilisé. Je trouve que le processus est important car le résultat suit automatiquement. Je préfère l'intéressant sur la beauté, mais partager des choses intéressantes fonctionne mieux lorsqu’on utilise une langue esthétique. Mon oeuvre flotte entre ces deux polarités.

Cuisiner la pierre

Mon nom, Peter, vient du mot Grec : Petros, qui signifie "roche" ou "pierre". J’ai grandi entre le studio de mon père et la cuisine de ma mère. Mon père était un sculpteur et dans ma jeunesse, je passais des heures à briser et marteler le briquaillion pour voir s'il y avait des cristaux ou des fossiles à l'intérieur des pierres. Prenez cette fascination pour les pierres et les processus géologiques par lesquels ils sont formés et mélangez-la avec le sens de la cuisine hérité de sa mère et vous aurez un sentiment de savoir ce que fait battre mon coeur artistique. Cette mix me donne des idées pour developper et maîtriser les processus nécessaires pour créer ds choses nouvelles. Je suis à la recherche de l'équilibre entre les choses interessantes et la beauté. Je ne suis pas trop sûr de réussir, mais ça vaut la peine d'essayer.

La réponse réside dans la fabrication

Créer des choses est profondément humain, fabriquer avec nos mains est ce qui nous distingue des autres mammifères. Quand je travaille, je ressens un profond sentiment de connexion avec mes ancêtres proches et lointains. L'artisanat est important, mais il devrait servir comme une partie de la langue qu’on utilise pour raconter l'histoire. 'Hic et nunc” est une devise écrite sur le miroir dans mon studio, je suis ici et c'est ce que je fais aujourd'hui. Je suis un croyant ferme de sérendipité, le heureux hasard, qui donne des découvertes imprévues tout en (re)cherchant autre chose.

BIJOUX

rue du Maitrank 100
6700 Arlon
0032 496 478276
mmvoz@skynet.be 
www.mmmmm.be

 

Monique Voz est témoin, créatrice et chercheuse dans les domaines de l’astronomie, des mathématiques et de la sensualité. A la réalisation d’un seul objet ou d’une série indépendante, elle privilégie la création de mondes à l’intérieur  desquels naissent les objets. Elle y associe une tradition orale et les présente sous forme d’installation-performance. Elle se reconnait dans une vision de l’art et du monde qui adjoint le passé et le futur autour d’un présent immédiat, en dehors du temps. Associé à  l’anticipation. En tant qu’artiste belge elle se reconnait dans un univers surréaliste-contemporain qui s’interrogerait  sur la nature des mondes et dans lequel elle nourrit son penchant pour le mystère.

Monique Voz, de formation initiale mathématique et scientifique, a bifurqué vers les arts en 1996. Elle a travaillé dans son atelier de Chambésy à Genève de 2002 à 2006. Elle œuvre actuellement à Bonnert en Belgique.

Haut de la page