A (11) | B (4) | C (10) | D (17) | F (3) | G (7) | H (4) | I (1) | J (7) | K (7) | L (15) | M (14) | N (2) | P (2) | R (8) | S (6) | T (5) | U (2) | V (8) | W (3)


CÉRAMIQUE

Rue d’Espagne, 98
1060 Bruxelles
Belgique
+32 (0)488 60 14 25
myriamagoulet@hotmail.com
www.myriamagoulet.com

 

Que peut-on apprendre par l’observation des artefacts qui témoignent du passage de l’être humain? De quelle manière les objets que nous produisons et avec lesquels nous sommes en contact quotidiennement forment-ils à leur tour notre expérience dans le réel? De quoi est constituée leur existence, qui se poursuit au- delà de la fonction pour laquelle ils furent créés en premier lieu? De quelle manière interagissent-ils par delà leur relation à l’humain, au sein d’un écosystème plus vaste?


Ces interrogations sur la nature des objets reviennent tel des motifs à travers mes projets et impliquent souvent de faire coexister des éléments à priori contradictoires, tant au niveau conceptuel que technique.


La céramique, médium associé à la fois aux arts appliqués, à l’art contemporain et aux productions industrielles, se trouve toute désignée pour incarner ces tensions. Je m’intéresse particulièrement à la technique du moulage, qui me permet de reproduire des éléments trouvés et de les recomposer en assemblages aux contours nouveaux.
À travers mes créations, je souhaite créer une rupture dans notre perception de la vie quotidienne et permettre d’entrevoir l’émergence d’autres réalités possibles.

Installation

CERAMIQUE

Rue Morel, 17
7500 Tournai
Belgique
+32 (0)69 67 18 72
fazy@autourdufeu.net
www.afchary-kord.com

Fazy façonne de la terre, la cuit. Elle parle de la terre de son pays qui brûle. Fazy modèle sa mémoire. Le feu de ses amours lèche les objets qu’elle pétrit. Terres et feux pluriels.

En tant que femme et émigrée, elle fait œuvre d’enracinement et de déra­ci­ne­ment. Elle se nour­rit de sa propre vie, de son regard qui est le sien « parce qu’elle a vécu comme ça » . Elle a soif de dire vrai sans souci de faire beau. Elle se désal­tère sans com­plai­sance aux sources de son his­toire, voire de ses drames.

Tout au long de son récit per­son­nel, elle modèle la matière noble et pré­cieuse qu’est la por­ce­laine pour construire une œuvre fra­gile, jaillie de l’ombre, sus­pen­due entre ciel et terre, comme mena­cée de s’effondrer assu­rée de s’élever ; au fil du tra­vail, elle tisse autour de nous un petit tour du monde.

Pierre Dailly

Reportage de notélé réalisé sur le travail de Faezeh Afchary-Kord:
http://www.notele.be/list33-fruits-de-la-passion-media43187-la-poesie-selon-fazy.html

CERAMIQUE

Rue Jules Besme, 18
1081 Bruxelles
Belgique
+32 (0)2 427 14 91
+32 (0)479 365 063
candrin@bluemail.ch
www.carolineandrin.com

Sur le plan international, la céramique des années 2000 fut marquée par un retour en force de l’utilisation du matériau porcelaine. Caroline Andrin s’est illustrée dans cette mouvance. Le travail de cette artiste franco-suisse qui vit en Belgique fait la synthèse entre les spécificités des matériaux terre et les concepts de l’art contemporain. Sur le plan technique, elle est une spécialiste des techniques de moulage d’objets complexes et de matériau divers (textiles, plastiques, cartons, toile, etc.) dont elle modifie et détourne les formes et la signification. Ses œuvres sont des objets sculpturaux qui parlent des souvenirs et des traces de l’existence. Cependant, par un langage plastique fort, elle évite toute nostalgie et cultive plutôt un certain sens de l’intrigue. 

Bien qu’attirée par la blancheur de la porcelaine qui confère une certaine  neutralité à ses oeuvres, très récemment, elle a utilisé d’autres terres pour une série singulière baptisée « Skin Game » et faisant référence aux trophées de chasse. Le moulage de gants en cuirs, préalablement découpés et recomposés, le coulage puis la cuisson de cette terre aux teintes nouvelles, ne nous éloigne pas du matériau initial sans qu’il s’agisse de mimétisme total. Une fois suspendu, l’oeuvre cultive l’intrigue comme le faisaient précédemment ses bonnets de bain devenus à la fois des bols ou des formes marines. Dans toutes les œuvres de Caroline Andrin, la technique rejoint l’esthétique ; le  sujet incarne l’objet. Les techniques utilisées amènent à des prises d’empreintes. L’argile se dépose sur les parois du moule et capte le relief du modèle avec une grande fidélité. A l’artiste de jouer avec le processus en tant que tel en marquant des coutures initiales bien réelles ou provoquée par le moulage.  On peut donc dire que Caroline Andrin travaille des peaux qui font formes et donnent sens.

Ludovic Recchia, juillet 2012

CÉRAMIQUE

Rue Vanderkindere, 225
1180 Bruxelles

Belgique
+32 (0)2 344 86 82
+32 (0)497 45 70 31
brigitte.arbelot@gmail.com

 

Tectonique de l’âme

Se laisser guider par la terre
Comme d’autres le furent dans de sombres cavernes
Eprouver la douceur, la dureté et la fissure
Accepter l’obsession, la lenteur du mouvement
Avancer
Se perdre dans d’obscurs silences
Semer des graines comme autant de traces
De l’inconscient fécondant la conscience
Et laisser vibrer, un instant, l’écho d’un langage partagé.

 

Mes formes s’inspirent de représentations microscopiques de la nature, de l’œuvre de différents artistes (tels Bente Skjöttgaard, Mondrian ou Hans Coper) et des formes d’arts symboliques.

Après modelage de la forme en grès noir, je travaille la pièce en la creusant ou par ajout de bandelettes de terre. La lumière provient des ombres, d’un engobe, d’un émail ou encore de la blancheur de la porcelaine. Le temps et la répétition des gestes me permettent de laisser remonter des images, une pièce appelant la suivante. Comme le dit Gaston Bachelard : « la terre nous psychanalyse ». De par sa nature intime elle est mon fil d’Ariane. Mes pièces traduisent cette question de cheminement, de création, de perte et d’évolution.

Il y a d’abord des graines, qui s’inscrivent dans un mouvement créatif, perpétuel et fécond. Elles sont multiples et se déclinent à partir d’une graine « mère ». Puis elles germent, se divisent, et finiront leur métamorphose pour passer d’une forme abstraite vers une forme d’usage, le vase ou contenant. Petite histoire de terre…

 

BIJOUX

Groenendaalsesteenweg, 88
1560 Hoeilaart
Belgique

+32 (0)2 66 04 329 
+32 (0)486 426 916
nevin.arig@yahoo.fr
www.nevinarig.weebly.com

 

Mes bonnes humeurs

Capture des couleurs dans le ciel, éclat de lumière du matin, goute sur les jeunes feuilles,  agréable fraîcheur d’un soir d’été… C’est comme cela que je définis le départ de mon travail.
Ce ne sont pas des bijoux faits avec les techniques traditionnelles, mais ils racontent une histoire et expriment mes pensées. Chaque pièce est unique et le fruit du hasard et de l’alchimie des couleurs.
Il faut les toucher, caresser, je les ai créés pour illuminer la vie de tous les jours.
J’aimerais offrir un moment de beauté et une concentration d’énergie  positive dans un monde où tout est codé et classé par les traditions spirituelles et symboliques. Par moment, on oublie de regarder ce que la nature nous offre simplement et c’est cette fenêtre que je voudrais ouvrir tous les matins.

BIJOUX

Rue de la Filature, 1
1060 Bruxelles
Belgique
+32 (0)2 538 78 25
+32 (0)473 47 29 31
isabelle.azais@gmail.com

Isabelle Azaïs a étudié les beaux-arts en France mais c'est dans la création de bijoux coutures qu'elle s'est fait connaitre. Pendant 10 ans elle a augmenté un large catalogue de créations en cuir.

 Depuis 2012, elle a ouvert une nouvelle section de recherche autour des plastiques recyclés. Avec les sangles d'emballage des paquets qu'elle collectionne par couleur, elle crée des bijoux graphiques qui dessinent sur le corps des environnements urbains. La broche Espace Public en est un exemple.

La dernière collection appelée Septième Continent est consacrée au travail avec les sacs plastiques qu'elle collecte dans les rues de Bruxelles. Travaillé à la chaleur ses matières offrent une large palette de possibilités en volume comme en aplat. Il s'agit ici de proposer une collection-fiction dans laquelle l'océan saturé de plastique rejette sur les plages du monde entier des bijoux d'une beauté venimeuse...

 Isabelle Azaïs propose aussi depuis 10 ans une programmation d'expositions dans son atelier boutique du centre-ville où elle défend les disciplines des arts appliqués au travers des disciplines telle que la céramique, le textile, le design d'objet et le bijou contemporain (...) 

 

Haut de la page